dimanche 4 septembre 2016

La surprise de l'été : Le mélilot!

Une culture s'est invitée dans un champ!

L'année dernière, j'ai semé du mélilot. Je ne connaissais pas cette plante, mais, elle semblait intéressante pour reposer le sol, et surtout laisser plein d'azote pour les cultures suivantes!
Bref, une chose m'avait échappée... le mélilot est une bisannuelle : elle pousse deux ans de suite!
Et si la première année, elle mesure 80 cm environ de haut, la seconde année elle mesure presque 3 mètres, et ressemble en fin de cycle à un petit arbuste.


Le mélilot : Cette légumineuse bisannuelle ne craignant pas l'asphyxie améliore les terrains maigres, surtout calcaire. Elle peut jouer un rôle de précurseur avant une culture de luzerne en terrain difficile pour cette dernière. Elle peut être semée au printemps dans les céréales d'hiver et incorporée l'année suivante avant une culture de printemps ou en fin d'été. Dans ce dernier cas, elle devient un relais de rotation qui peut suivre une orge d'hiver, un mélange céréalier ou toute autre culture venant après les plantes "gourmandes". (Extrait p78 - Assolements et rotations, choisir, répartir, ordonner et associer les cultures - Joseph Pousset, Ed. France Agricole)

Bilan : de la graine moissonnée (pour en semer à nouveau? pour essayer d'en extraire de l'huile essentielle?...)
Et surtout un sol bien nourri et couvert tout au long de cet été, et pour quelques mois encore car il y a beaucoup de résidus au sol.

Une inquiétude? Cette plante va-t-elle m'envahir les champs dans les années à venir ou bien est ce que je vais arriver à la gérer?
Résultat... l'année prochaine!




La moissonneuse est venue récolter les graines, et donc, j'ai 500 kilos de graines de mélilot dont je ne sais pas quoi faire à ce jour! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire