MON EXPLOITATION EN QUELQUES LIGNES

Présentation

Mon exploitation :

« La ferme de Vanessa » a été créée le 1er mars 2015, sur environ 60 ha. 
La conversion a été faite quelques mois auparavant, en octobre 2014.
Dès juillet 2015, la surface est passée à plus de 140ha. Située en Albi et Cordes sur Ciel, mon exploitation s'étend sur 5 communes : Virac (Siège social), Sainte-Croix (où j'ai construit ma maison!), Cagnac les Mines, Mailhoc, et Villeneuve sur Vère. 
Le parcellaire est satisfaisant puisque les parcelles sont toutes proches les unes des autres, et relativement grandes.

Les terres ont un ph plutôt élevé, l’argile est très présente ! 
Les sols sont plus ou moins profonds. Certaines parcelles sont destinées aux plantes aromatiques ou aux cultures d’hiver ; d’autres, irrigables pourront accueillir indifféremment des cultures d’hiver ou d’été.


2015 est l’année du lancement, mais, aussi du début de la conversion. L’objectif est donc de « nettoyer » les parcelles proprement, mais, aussi, les nourrir afin de préparer au mieux l’arrivée des premières récoltes bio en 2017. 
Je commence par l’implantation d’une luzerne, destinée à une valorisation en fourrage, mais, je réalise également quelques essais (couverts, sarrasin, blé ancien dans luzerne … afin d’être prête et efficace en 2017 !!).


Et l'agricultrice? 

Ce projet d'exploitation agricole est une reconversion. 
Si ma première vie était dans les ressources humaines, principalement dans un bureau... j'ai décidé que ma seconde vie serait au grand air!

A plus de 35 ans, j'ai repris l'école à Angers (http://www.groupe-esa.com), j'ai rencontré de nombreux agriculteurs, assisté à de nombreuses conférences et j'ai pris le temps d'affiner mon projet d'installation.

Etre agriculteur, c'est d'abord être chef d'entreprise. 

Selon les jours, je peux revêtir ma casquette de conducteur de tracteur, gestionnaire, visionnaire, commerciale...
Et le plus intéressant est que ce métier a peu de limites : On commence par produire une céréale délicieuse, et on peut choisir de la vendre brute, de la transformer un peu ou beaucoup... et surtout, c'est un métier où l'innovation a toute sa place. 

Bref, ce métier est parfait pour les personnes qui ont peur un jour de s'ennuyer!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire